Shamee Et'lem

Laron - vit de peu, vole ce dont il a besoin

Description:

Race : Rige
Taille : 1m80
Cheveux : /
Poids : 75
Yeux : Rouge
Age : 25
Sexe : M

Description :
Excroissance osseuse sur le crâne


Caractéristiques :

  • Constitution : 101 (40)
  • Agilité : 95 (10)
  • Autodiscipline : 63 (0)
  • Mémoire : 71 (0)
  • Raisonnement : 56 (0)
  • Force 100 ( 35)
  • Rapidité : 92 ( 5)
  • Présence : 72 (0)
  • Empathie : 70 (5)
  • Intuition : 89 (10)

PdeC Base : 30
CapPdeC : 41
Bonus Def : 5

Compétences :
Cuir rigide : 50
arme une main : 91
Arc : 69
Natation : 33
Escalade : 23
Equitation : 28
Désamorçage piège : 46
Dissimulation/filature : 36
Perception : 30
Crochetage : 46
ambuscade : 0
Développement corporel : 0

Langues :
Rige
Humain
Elfe

Possessions :
1 PO
Outils de crochetage magique (+10 crochetage)
Epée de bonne facture
Coton-tige elfique

Bio:

Enfant j’étais voué à servir mon peuple.
Ma famille voulait faire de moi un guerrier mage, comme bon nombre de membres de ma famille.
Les premières années de ma vie fut orienté sur l’endurcissement de mon corps et l’apprentissage du combat.
J’étais fort et souvent je surpassais mes amis.
Puis un jour vint le moment de développer mes aptitudes à la magie. mais cela ne se passait pas comme prévus. La magie ne semblait pas avoir d’emprise sur moi. Je travaillais dur, mais rien, pas une étincelle en moi. Certain maestres en magie se penchèrent sur mon cas. On m’étudiât, ils pensèrent même que je ne voulait pas vraiment utiliser la magie, que je me satisfaisait dans la force physique pur.

Après de nombreux mois de travail et d’étude, ils en conclurent que je ne pouvais pas faire de magie et que je n’étais pas un réceptacle à notre magie.
Beaucoup de membres de ma famille s’éloignèrent de moi, mon considérant comme un être diminué, qui ne sera pas un un grand guerrier portant le nom de notre famille.

Je me suis donc éloigné de ma famille, aidé de ma mère, je trouva un maestro qui voulait bien de moi à son service.

Pendant de nombreux mois, je le servais docilement, en me prouvant que je n’étais apte qu’a cela. Pendant cette période, j’usais de ma force et de mes poings et tomba petit à petit dans l’attrait de petits larcins.

Mon maestre appris ce que je faisait et avec étonnement, il ne me chassa pas de chez lui.
Il m’écouta longuement et me fit comprendre, que la magie à de multiple forme et que dans notre monde, il y a beaucoup de choses qui existe et que nous ne connaissons pas.
Il me donna les clefs pour débuter une nouvelle vie, par forcement radieuse mais qui pourrait m’apporter ce que je recherche. Se battre est une chose, mais mes points faibles peuvent être comblé par d’autres moyen. A moi de savoir les trouver et de les prendre. Il m’enseigna des techniques pour me dissimuler, comprendre les pièges, bref user de mes aptitudes pour avoir ce dont j’ai besoin.
Après un moment d’apprentissage, il me dit qu’il était temps pour moi de partir de faire ma propre expérience et de faire de ma vie ce que j’en ai envie.

Avant de partir, il me dit de ne pas oublier d’où je viens et qui je suis. Que si un jour je deviens quelqu’un, que mon peuple ne soit pas blâmer ni oublié, que je dois persévérer dans l’accomplissement de mes aptitudes. Il me remit des outils de crochetage, un bien précieux oublié un jour par un quelconque voyageur et un épée qui était à son fils et ces quelques mots : " Fais en bon usage, trouve ce que tu cherches et deviens quelqu’un".

Et depuis ce jour je parcours les routes en quête d’aventures pour me permettre d’améliorer mes compétences, de trouver des objets, reliques qui me permettront de m’élevé vers autre chose. Ce que je n’ai pas pu être. Peut être des informations qui me permettront, un jour de faire naître en moi la partie qu’il me manque…la puissance de la magie.

Shamee Et'lem

De sang et d'acier 3nkki